Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 05:05

Voici une adresse des militants communistes de l’énergie de la Région Rhône Alpes. Il est temps que la direction du PCF sorte de sa timidité sur le nucléaire civil. Une parole forte des communistes de France est attendue d'autant que les œillades politiciennes de Jean-Luc Mélenchon en direction des Verts sèment le doute. Il est temps de se démarquer de ce discours filandreux qui rejoint d'une certaine manière le discours antinucléaire civil. Il y va de la crédibilité du Parti communiste français.

 

 

Les questions de l’Energie, en particulier la production de l’Electricité sont de toutes les actualités, accord PS et EELV,position de l’UMP et interventions permanentes, de Fillon, Besson et Xavier Bertrand… sur le sujet montrant les incohérences de cet accord et mettant toute la gauche dans le même sac, même Marine Le Pen sur le 20h s’exprime sur le sujet du nucléaire. Et nous ??? Est-ce le fait que nous soyons dans le Front de Gauche que nous nous exprimons timidement sur le sujet ? Nous ne pouvons pas nous satisfaire du passage sur l’énergie contenu dans le programme du Front de Gauche qui ne traite pas complètement le sujet. Nous sommes conscient du désaccord qui subsiste à l’heure actuelle et qui n’est pas marginal, avec notamment le Parti de Gauche sur le sujet. Ce dernier s’exprime notamment par ces Elus qui bien font une caricature du sujet, en opposant les salariés de la sous-traitance dans le nucléaire à ceux d’EDF qui défendraient leur prés carré.

Oui pour nous Militants Communistes, la production de l’Electricité ainsi que son accès sont des enjeux de Société fondamentaux. Sans Electricité, pas d’éducation, pas de chaine de froid alimentaire, pas de vaccins, pas d’accès à la santé, pas d’eau potable, pour certain pas de chauffage et sur tout pas de tissus industriel donc pas d’emploi….

Il faut sortir l’accès à l’énergie de la sphère marchande. L’Energie n’est pas une marchandise, la loi de la concurrence ne peut pas répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux. On le voit avec la libéralisation du marché en Europe. Donc la question n’est pas d’augmenter le prix de l’Energie pour  obliger à réduire sa consommation ce qui créera encore plus d’inégalités entre ceux qui possèdent et les autres, mais bien l’accès pour tous à l’Energie à un prix le permettant. C’est en autre ce qui a prévalu avec la Loi de Nationalisation d’EDF et GDF en 1946.

En France plus de 3.7 millions de foyer sont déjà en précarité énergétique, soit plus de 10 millions d’habitants. Chaque année 150.000foyers sont exclus de l’accès à l’Electricité car coupés pour impayés !

Oui bien sur qu’il faut encourager les économies d’Energies, notamment de l’Electricité afin de ne pas gaspiller un bien précieux. Cependant faire croire que grâce à cela, nous répondrons aux enjeux environnementaux et aux besoins de chacun est un leurre. Un petit éclairage sur le sujet, un habitant de Vaux en Velin consomme 3 fois moins d’Electricité qu’un habitant de Charbonnière et pourtant ces appareils Electriques sont bien souvent plus énergétivores.

La consommation d’Electricité va être en augmentation sur toute la planète. Si nous voulons réduire l’impact du charbon et du pétrole pour agir sur la production de CO2, l’Agence Internationale de l’Energie estime qu’il faudra, une augmentation de la production l’Electricité et produire 35.000 TWH contre 27.000TWH actuel, soit +29,62%,(La France produit 550TWH) avec une diminution du poids des Energies Fossiles pétrole et charbon. En 2008, le pétrole et le charbon (32%) représentaient 75% du Mixte Energétique. En 2035 ces Energies Fossiles devraient représenter 55%.Le nucléaire en 2008 représentait 2.731 TWH (13,8%), en 2035 se sera 4.900TWH, soit une augmentation de 50% de la production nucléaire en 30ans.

La Région Rhône Alpes avec un peu plus de 25% de production est la première Région de France pour la production d’Electricité. Elle consomme environ 63 Téra Watt Heure, soit + de 11% de la production Française. La consommation d’Electricité de l’industrie (très Haute tension et Haute tension) en Région Rhône Alpes est de plus de 44TWH, soit la première Région de France. La consommation basse tension (usagers domestiques, artisans, collectivités locales) est de 18 TWH soit la deuxième Région en France. Pour indication les Centrales Nucléaires de Bugey et de Tricastin produisent annuellement entre 40 à 50TWH de production d’Electricité. Les 130 Eoliennes installées en Rhône Alpes c’est 0.683TWH an. Le Schéma Régional Air Climat Energie a comme objectif très favorable d’installer 350 Eoliennes en Région avec comme objectif de produire 1.5TWH ans.

Il ne faut pas sortir de polytechnique pour s’apercevoir, que les ENR ne peuvent pas remplacer notamment Tricastin et Bugey et que les économies d’Energie ne peuvent pas être la seule réponse au sujet.

Il faut être clair, et dire que si nous voulons garder un tissus Industriel avec des Industries Energétivores (qui au passage mettent en œuvre de nouveaux procédés réduisant leur consommation qu’il faut encore développer) en Région, promouvoir les transports en commun (Métro, Tram,TER) faire le TGV Lyon Turin, transférer les camions sur le rail, avoir une activité touristique en montagne… il va falloir produire au moins autant si non plus d’Electricité. Donc les Centrales Nucléaires nous les remplaçons par quoi, en l’état actuel des Recherches, de nos Connaissances ?

La seule réponse à ce jour, c’est le choix des Allemands soit construire des Centrales Thermique à Flamme, type charbon ou fuel, le gaz pose problème car les canalisations ne sont pas suffisantes pour transporter tout ce gaz. Aussi les investissements dans le réseau seraient énormes, de plus nous achetons déjà pour 12 Milliards d’Euros de gaz annuellement, cela conduirait à acheter pour plus de 36 Milliards d’Euro de gaz. L’achat de l’uranium c’est 1 Milliard d’Euros par an. La question de la balance Economique est aussi à prendre en compte. Pour information la banque Allemande d’investissement estime à plus de 250Milliards d’Euros le coût du choix Allemand de sortit du Nucléaire à l’heure l’on on nous parle d’explosion de dette dans chaque Pays, une tel mesure serait payée par qui ?

Par ailleurs, les Centrales Thermiques à Flamme, même avec les nouvelles technologies dites "propres", ne sont pas exemptes d'émanations de CO2et de GES ; dans un cadre mondial de réchauffement climatique, on ne peut pas ignorer que le Nucléaire reste une Industrie sans effet sur le CO2 et les GES. D’ailleurs sur le sujet un intéressant dossier de presse traite d'une étude récente de l'UFE, « quels choix pour la France ? ».

Toujours sur notre Région une Agglomération comme le Grand Lyon c’est un peu plus de 10TWH de consommation annuelle. Une production moyenne de10TWh (10 milliards de KWH) sur une année peut être obtenue avec l’un des moyens de production suivants (même si les comparaisons entre filières de production sont délicates ; les grandeurs présentées ici ne sont donc que des estimations, reposant sur des moyennes de rendements et de durées de fonctionnement) :

– Thermonucléaire c’est un peu moins de 1.5 x 1 tranche de 900MW (type Bugey, Tricastin, Cruas)

– Eolien 2.000 Eoliennes d’une puissance de 2MW (équivalent de 2.500heures, pleine puissance par an)

– Photovoltaïque 10 millions d’installations de 10 m², d’une puissance de 1kw pour 10m² (rendement annuel moyen de 1MWH/ 10m²)

– Thermique à flamme
Biomasse 16 millions de tonnes de bois
Charbon 3.5 millions de tonnes
Pétrole 2.2 millions de tonnes
Gaz 1.6 milliard de m³

Il serait aussi nécessaire d’aborder le Statut de tous les Salariés de l’Energie, le Pôle Public de l’Energie pour des Nouvelles Nationalisations notamment des Energies, les Concessions Hydraulique, le développement des ENR et des Filaires Industrielles ENR Française, les Concessions de Distribution, des Taxes qui pèsent sur l’Electricité TCFE (ancienne TLE) la CSPE….. Le sujet est bien plus vaste que le Nucléaire mais celui-ci à l’heure actuelle est incontournable.

Pour ne pas être plus long, nous Communistes de l’Energie nous souhaitons avoir un débat rapidement avec nos Partenaires, en tout état de cause avant les Elections Législatives voir Présidentielles. Non l’Energie Nucléaire n’appartient pas à un Parti. Bien que les Médias mettent en exergue la droite comme défendant le sujet, ces questions d’Energies qui sont inscrites dans le Programme du Front de Gauche qui souhaite un Grand Débat avant un Référendum sur le sujet, mérites effectivement des réponses claires des Partis pour proposer une vraie Politique de Gauche en réponse aux besoins des Populations.

Quid des Candidats Communistes aux Législatives, engagés au nom du Front de Gauche ; sont-ils condamnés à devenir schizophrènes ?

Dans l’état actuel nous n’aimerions pas nous retrouver à faire le choix lors des Législatives entre une Droite voir UMP et une Gauche (PS, EELV) voir un Front de Gauche sombrant dans l’anti nucléaire.

Les communistes militants dans l’énergie de la région Rhône Alpes.

Signataires au 21 novembre 2011 :
Gilles Pereyron, Mickael Fieschi, Michel Servonnet, Daniel Laurent, Georges Blonde, Alain Buet, Pascal Lazarre, Didier Garnier, Maud Millier,Déborah Greffe, Jean Luc Fargier, Gilles Benateau, Gérard Martin, Maxime Villota, Fréderic Puech, Fabien Poncet, Olivier Decocq, Jérome Bation,Héléne Troncin, Sylvain Fallot, Stéphane Berger
 


Partager cet article

Repost 0
Publié par L'Hermine Rouge - dans M.C.F.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Hermine Rouge
  •  L'Hermine Rouge
  • : blog franchement communiste
  • Contact

Pétitions

Recherche

BILLET ROUGE

La grève qui nous sèvre!

par Floréal

150406-radio-france-en-greve-

 

...à propos des bénéfices secondaires de la grève à Radio-France

Dans Télérama, des lecteurs branchés s’affrontent à fleurets mouchetés (comme il sied dans l’hebdo culturel de l’élite) à propos de la grève dure à Radio-France: si les uns déplorent à mots couverts que la grève les prive inhumainement de leur lot quotidien de boboïsme branché, d’autres, un peu plus à gauche, appuient mollement la grève : ne vise-t-elle pas à défendre ce cher « service public » sans lequel, de leur propre aveu, certains « Téléramistes » ne supporteraient plus le dur fardeau d’exister ?

Quant à nous, bourricots de bolcheviks obtus que nous sommes, nous soutenons sans réserves cette grève. Et cela pour de tout autres raisons que l’élite téléramiste :

  • la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF.
  • La seconde raison est que cela fait un bien énorme au moral que de savoir que chaque jour que le Bon Dieu fait, des millions de braves gens qui se croient « de gôôôche », ne recevront pas leur injection matutinale de social-libéralisme, d’anticommunisme secondaire et d’’euro-atlantisme « humanitaire » administrée par MM. « Pat Co » et B. Guetta, ; grâce à ces irresponsables de grévistes, les intoxiqués de Patricia Clark et de ses « kids » seront frustrés de leur dose quotidienne de frenglish (dans l’émission « Come on ! » rebaptisée « Alive »). En vérité, ce SEVRAGE idéologique de masse est presque aussi salutaire que celui qu’a subi naguère notre pays tout entier quand la grève ouvrière de mai 68 eut « coupé le jus » (et le micro !) aux anticommunistes professionnels de feue l’ORTF !

Pourtant notre bonheur reste incomplet : car pendant que les euro-prédicateurs de Radio-bobo sont réduits au silence, les Radio-beaux-beaufs du privé continuent d’occuper le « temps de cerveau disponible » : entre deux pubs assourdissantes, RTL, Europe 1, RMC, ont tout loisir pour marteler leurs propos antisyndicaux, pour poursuivre leur ramdam anti-fonctionnaires et pour organiser leur promo même plus larvée du FN et de Sarkozy (cherchez la différence !). Se déverse ainsi à plein jet sur le tamtam permanent du MEDEF et de la droite contre les acquis sociaux, les « assistés » (sic) et le code-du-travail-d’où-nous-vient-tout-le-mal ;  sans oublier bien sûr  l’éloge permanent des « States », la célébration émue de la « Belle-Europe-que-v’là », la diabolisation incessante des « ennemis-de-l’Occident » (Russes, Cubains, Coréens, cocos, « islamistes », grévistes de tous poils, etc.), l’éternelle question posée à tout bout de champ par le « journaliste » de service : « mais-que-font-nos-voisins-anglo-saxons-à-ce-sujet ? », l’allégeance obsédante à Frau Merkel, le tout sur fond de bain linguistique anglo-américain…

 

Alors s’il vous plait, travailleurs des radios privés, mettez-vous vite en grève aussi : pas seulement pour soutenir vos vaillants camarades du public (ça s’appelle la solidarité de classe), mais pour faire pleuvoir sur toute la France un bienfaisant mutisme réparateur.  Vite, vite, croisez-vous les bras aussi et rendez ainsi aux citoyens le plaisir de penser par eux-mêmes. Ils auront peut-être alors – qui sait ? – l’idée de revendiquer un audiovisuel public démocratisé et véridique qui soit enfin soustrait au duopole des oligarques du privé et d’une propagande d’Etat aussi doucereuse qu’omniprésente !

Floréal, le 1er/04/2015

Pétition

Halte à la fascisation en Ukraine

Halte à la marche à la 3ème guerre mondiale

pour signer la pétition

cliquer ici

140812-CISC-copie-1

Billets

A lire ....

150406_ic-155-avril2015-copie-1.jpg

Initiative Communiste n°155 (Avril 2015)

Pour recevoir ce numéro ou vous abonner

Contactez le journal -Initiative Communiste

BP 30111-62802 LIEVIN

ou adressez-vous à un militant du PRCF
 

 

http://services.supportduweb.com/cpt_global/88792-20.png

 

A voir et écouter...

Les cons ça ose tout !
L'âge de la retraite
La grève surprise

A voir et écouter

L'Internationale en breton
L'internationale en français
L'affiche rouge-l'armée du crime
Le chant des partisans (Marc Ogeret)
sortir de l'euro.....
Frédéric LORDON-Médiapart
Frédéric LORDON/France-Culturel/ 26-11-2013
Jacques SAPIR-10/12/2013 (blog)
La Guerre Sacrée

Radio Libertaire 89.4

ALR-libertaireSamedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30

Annie Lacroix-Riz , historienne, participera

à l’émission « Chroniques syndicales » 

consacrée au dossier Renault

sur Radio Libertaire

89,4 MHz FM en Ile-de- France

Pour écouter sur internet cliquez ici !