Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 22:15

120105-Xavier-Mathieu medium

 

 

Le leader charismatique des Conti a été jugé ce mercredi en appel à Amiens. Il devait répondre à nouveau de son refus de se soumettre au test ADN. Le parquet à requis 1000 à 1500 euros d'amende contre Xavier Mathieu. Délibéré le 3 février.


15h45 La cour passe au dossier suivant, l'affaire est mise en délibéré au vendredi 3 février.


15h40 Fin des plaidoiries, le dernier mot va au prévenu.


Xavier Mathieu déclare: " Ce genre de fichier existait entre 1940 et 1945, il y était inscrit les juifs, roms, tziganes et homosexuels, et on a voit à quoi il a servi." Le syndicaliste ajoute " En quoi être fiché va servir à la justice, en quoi etait besoin de me ficher pour la récidive? J'ai bu, mais je ne boirai certainement plus, et je n'avais pas bu ! Métaphore!" .


"On m'a dit qu' un leader syndical devait être exemplaire, je rappellerai que la personne qui m'a poursuivi s'appelle Michèle Aliot-Marie", précise Xavier Mathieu. "Comment ne pas voir l'acharnement, et la discrimination alors que l'Etat n'a pas joué son rôle. il n'a pas poursuivi les dirigeants de Continental."


Beaucoup d'émotion lorsqu'il parle de 5000 vies brisées de l'alcool et d'un suicide.


Et de conclure "jamais je ne donnerai mon ADN autrement que par amour!"

 

 

 

 

14h50 L'avocat général a requis une condamnation de Xavier Mathieu, à une peine de d'amende de 1000 à 1500 euros.

 

Le leader syndical est venu chercher une relaxe. C'est ce que vont demander ses avocats dans la foulée, les plaidoiries commencent aussitôt la fin des réquisitions.


14h45 Cécile Duflot quitte la salle à son tour.


14h30 Le magistrat du parquet dit que le saccage de la préfecture est un délit, et que même s'ils s'agit d'une action syndicale, cela reste un délit, et qu'en tant que tel son auteur doit être fiché. "On doit prendre en compte le mobile du délit pour la peine, mais pas pour la caractérisation de la peine".


14h10 Dernier témoin cité par la défense, Mathieu Bonduelle, secrétaire général du syndicat de la magistrature évoque "le dévoiement du fichier national des empreintes génétique" qui est devenu un fourre-tout . Et de rappeler que le FNAEG fiche plus 1,7 million de personne ce qui est "très inquiétant"


14 heures Eva Joly quitte la salle d'audience, Cécile Duflot reste. Un nouveau témoin est appelé à la barre. Charles Hoarau, déjà présent lui aussi à Senlis, est syndicaliste à Marseille. Il rapporte comment lui aussi a refusé de se soumettre au prélèvement ADN et avait obtenu gain de cause en 2004.


13h50 Catherine Bourgain, généticienne à l'INSERM (institut national de la santé et de la recherche médicale), est le premier témoin appelé par la défense. Elle était déjà intervenue en première instance à Senlis.


13h45 Le dossier tant attendu par le public est attaqué d'entrée. Lecture de l'Etat civil du prévenu.

Trois témoins sont cités.


13h20 Filtrage mis en place à l'entrée du palais, Xavier Mathieu est entré. Il discute avec ses avocats.

Eva Joly a trouvé une place assise, elle est à côté de Cécile Duflot.

L'audience de la cour d'appel d'Amiens commence

13h10 Xavier Matthieu se dirige vers le palais


13h05 Eva Joly entre au palais de justice, Les Conti s'en prennent verbalement aux CRS à l'entrée.


12h45 Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon vont au café le Brussels en attendant l'audience.


Vidéo ADELINE COLLET

12h35 Nathalie Arthaud demande la relaxe de Xavier Mathieu ajoutant que "le gouvernement craint les travailleurs en lutte."

Eva Joly: " Lorsque nous serons au pouvoir en mai 2012 nous ferons changer le texte" ( NDLR: fichage ADN)


Vidéo ADELINE COLLET

"Aujourd'hui on s'appelle tous Xavier Mathieu à cet instant", déclare Jean-Luc Mélenchon


12h15 Laurence Rossignol, dit qu'elle représente François Hollande, absent, et dit qu' "aujourd'hui ce n'est pas un lieu de campagne". Et qu'il est normal que ceux qui ne sont jamais venus (NDLR Hollande et Aubry) ne soient pas là.


120105-arthaud_medium-copie-1.jpg12h05 Maxime Gremetz est également présent dans l'assemblée. Xavier Mathieu fait le parallèle avec les fichiers de juifs et d'homosexuels pendant le régime de Vichy. Il demande également aux présents de ne pas siffler pendant dans le prises de parole. Xavier Mathieu termine son discours en scandant résistance


12 heures Prises de parole, Xavier Mathieu parle. Autour de lui quatre candidats à la présidentielle, Mélenchon (Front de Gauche), Joly (EELV), Arthaud (LO) et Poutou (NPA) répondent aux nombreux médias qui suivent la journée.

Les CRS sont présents discrètement dans les rues adjacentes. Les grilles du palais sont fermées.

L'ambiance est plutôt bon enfant. on compte environ 300 personnes.


11h40 Le cortège arrive devant le palais de justice. D'autres élus sont là, comme Olvier Chapuis-Roux (PC) conseiller régional, mais aussi, Mickael Wamen, délégué syndical CGT des Goodyear et leur avocat Fiodor Rilov.


Des CRS sont aussi présents en nombre. ils ont été déployés dans le centre ville et devant la préfecture depuis ce mercredi matin.


Les manifestants crient "c'est dans la rue que ça se passe"


11h35 Le Cortège prêt à s'élancer vers le palais de justice où Xavier Mathieu doit comparaître en tout début d'après-midi. Eva Joly et Cécile Duflot sont également présentes


120105-joly_medium-copie-1.jpg11h25 Point presse de X.Mathieu. "J'ai rien à dire à François Hollande, le PS a délaissé la classe ouvrière". J'ai rien à foutre dans ce fichier. J'ai été condamné pour le saccage de la préfecture (NDLR de Compiègne)"

Xavier Mathieu et Jean-Luc Mélenchon se serrent la main et discutent.


11h15 Jean-Luc Mélenchon est arrivé. Le candidat à la présidentielle est déjà venu au soutien des Goodyear à Amiens il y a quelques semaines. Il commence son point presse en disant, "le seul absent aujourd'hui, c'est l'Etat de droit".


120105-melenchon_medium-copie-2.jpg11 heures Un rassemblement s'est formé à la gare d'Amiens pour accueillir Xavier Mathieu. Il arrive de l'Oise où il réside toujours. Marie-Georges Buffet, Députée de Seine-Saint-Denis (PCF) est présente.


Quelques élus locaux comme Lucien Fontaine et Emilie Thérouin sont présents.


Des pétards retentissent en attendant le train de 11h10. aux slogans de "touche pas à mon ADN".


 

 

source:courrier-picard.fr

mercredi 4 janvier 2012

Partager cet article

Repost 0
Publié par L'Hermine Rouge - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Hermine Rouge
  •  L'Hermine Rouge
  • : blog franchement communiste
  • Contact

Pétitions

Recherche

BILLET ROUGE

La grève qui nous sèvre!

par Floréal

150406-radio-france-en-greve-

 

...à propos des bénéfices secondaires de la grève à Radio-France

Dans Télérama, des lecteurs branchés s’affrontent à fleurets mouchetés (comme il sied dans l’hebdo culturel de l’élite) à propos de la grève dure à Radio-France: si les uns déplorent à mots couverts que la grève les prive inhumainement de leur lot quotidien de boboïsme branché, d’autres, un peu plus à gauche, appuient mollement la grève : ne vise-t-elle pas à défendre ce cher « service public » sans lequel, de leur propre aveu, certains « Téléramistes » ne supporteraient plus le dur fardeau d’exister ?

Quant à nous, bourricots de bolcheviks obtus que nous sommes, nous soutenons sans réserves cette grève. Et cela pour de tout autres raisons que l’élite téléramiste :

  • la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF.
  • La seconde raison est que cela fait un bien énorme au moral que de savoir que chaque jour que le Bon Dieu fait, des millions de braves gens qui se croient « de gôôôche », ne recevront pas leur injection matutinale de social-libéralisme, d’anticommunisme secondaire et d’’euro-atlantisme « humanitaire » administrée par MM. « Pat Co » et B. Guetta, ; grâce à ces irresponsables de grévistes, les intoxiqués de Patricia Clark et de ses « kids » seront frustrés de leur dose quotidienne de frenglish (dans l’émission « Come on ! » rebaptisée « Alive »). En vérité, ce SEVRAGE idéologique de masse est presque aussi salutaire que celui qu’a subi naguère notre pays tout entier quand la grève ouvrière de mai 68 eut « coupé le jus » (et le micro !) aux anticommunistes professionnels de feue l’ORTF !

Pourtant notre bonheur reste incomplet : car pendant que les euro-prédicateurs de Radio-bobo sont réduits au silence, les Radio-beaux-beaufs du privé continuent d’occuper le « temps de cerveau disponible » : entre deux pubs assourdissantes, RTL, Europe 1, RMC, ont tout loisir pour marteler leurs propos antisyndicaux, pour poursuivre leur ramdam anti-fonctionnaires et pour organiser leur promo même plus larvée du FN et de Sarkozy (cherchez la différence !). Se déverse ainsi à plein jet sur le tamtam permanent du MEDEF et de la droite contre les acquis sociaux, les « assistés » (sic) et le code-du-travail-d’où-nous-vient-tout-le-mal ;  sans oublier bien sûr  l’éloge permanent des « States », la célébration émue de la « Belle-Europe-que-v’là », la diabolisation incessante des « ennemis-de-l’Occident » (Russes, Cubains, Coréens, cocos, « islamistes », grévistes de tous poils, etc.), l’éternelle question posée à tout bout de champ par le « journaliste » de service : « mais-que-font-nos-voisins-anglo-saxons-à-ce-sujet ? », l’allégeance obsédante à Frau Merkel, le tout sur fond de bain linguistique anglo-américain…

 

Alors s’il vous plait, travailleurs des radios privés, mettez-vous vite en grève aussi : pas seulement pour soutenir vos vaillants camarades du public (ça s’appelle la solidarité de classe), mais pour faire pleuvoir sur toute la France un bienfaisant mutisme réparateur.  Vite, vite, croisez-vous les bras aussi et rendez ainsi aux citoyens le plaisir de penser par eux-mêmes. Ils auront peut-être alors – qui sait ? – l’idée de revendiquer un audiovisuel public démocratisé et véridique qui soit enfin soustrait au duopole des oligarques du privé et d’une propagande d’Etat aussi doucereuse qu’omniprésente !

Floréal, le 1er/04/2015

Pétition

Halte à la fascisation en Ukraine

Halte à la marche à la 3ème guerre mondiale

pour signer la pétition

cliquer ici

140812-CISC-copie-1

Billets

A lire ....

150406_ic-155-avril2015-copie-1.jpg

Initiative Communiste n°155 (Avril 2015)

Pour recevoir ce numéro ou vous abonner

Contactez le journal -Initiative Communiste

BP 30111-62802 LIEVIN

ou adressez-vous à un militant du PRCF
 

 

http://services.supportduweb.com/cpt_global/88792-20.png

 

A voir et écouter...

Les cons ça ose tout !
L'âge de la retraite
La grève surprise

A voir et écouter

L'Internationale en breton
L'internationale en français
L'affiche rouge-l'armée du crime
Le chant des partisans (Marc Ogeret)
sortir de l'euro.....
Frédéric LORDON-Médiapart
Frédéric LORDON/France-Culturel/ 26-11-2013
Jacques SAPIR-10/12/2013 (blog)
La Guerre Sacrée

Radio Libertaire 89.4

ALR-libertaireSamedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30

Annie Lacroix-Riz , historienne, participera

à l’émission « Chroniques syndicales » 

consacrée au dossier Renault

sur Radio Libertaire

89,4 MHz FM en Ile-de- France

Pour écouter sur internet cliquez ici !