Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 10:40

lu sur le Blog d'El Diablo

 

141002-jean-pierre-page-cgt.jpgLa récente déclaration de la CGT (lire ci-dessous) au sujet de manifestation à Hong Kong est stupéfiante, elle est de plus un copié collé de celle de la CSI fidèle aux positions anticommunistes et antichinoises qui ont toujours été celles de la CISL! 

 

Elle est en forme d'exorcisme et confirme si il le fallait la nouvelle orientation internationale et européenne prise par la direction de la CGT. Celles ci sont dévastatrices pour la crédibilité internationale de celle-ci! Tout cela se fait dans l’ignorance des organisations et militants de la CGT! Mais on en a cure, on persiste, il faut plus que jamais être à l’unisson de la CFDT, de la CES et de la CSI et prouver encore et encore que la CGT à changer! Mais changer pour quels objectifs et pour quels résultats?

 

Cette position est de plus imprudente, et témoigne d’une profonde ignorance.


Ce qui n’est malheureusement pas une nouveauté! Ne “tournons pas autour du pot” cette déclaration cherche à porter un mauvais coup aux relations de la CGT avec les syndicats de Chine.

 

Pour avoir été responsable du département international de la CGT et membre de la commission exécutive confédérale de nombreuses années je connais particulièrement bien les relations presque centenaire de la CGT et de la Fédération des syndicats de Chine, cette prestigieuse organisation qui compte plus de 100 millions d'adhérents! Par ailleurs faut il rappeler que Chou en Lai , Chen Yi et Teng Sio Ping qui furent parmi les fondateurs de la Chine moderne étaient des militants de la CGTU. Teng Sio Ping le père des réformes qui ont fait de la Chine la première puissance économique du monde a même été licencié en 1923 pour fait de grève dans une usine Hutchinson de Montargis pendant que Chou En Lai futur premier ministre de la Chine, travaillait à Renault Billancourt et vivait dans un petit hôtel de la place d’Italie à Paris!


 

Il ne fut pas sans signification que la première et dernière mission internationale de Louis Viannet alors secrétaire général de la CGT fut en Chine. Comme son prédécesseur Henri Krasucki il avait souhaité renforcer nos relations avec la fédération des Syndicats de Chine. C'est ainsi que d'importantes coopérations bilatérales furent mise en place entre les départements internationaux des deux confédérations et en particulier avec des unions régionales CGT  comme celles de l' Ile de France, Rhône Alpes avec Pékin et Shanghai, puis la CGT contribua avec son Institut le CERCI/Louis Saillant, à la formation de dirigeants syndicaux de Chine. Que reste t’il de tout ça? Evidemment on peut faire comme l’autruche et se dire que tout cela c’est du passé et n'a jamais existé!


 

Mes missions en Chine m'avaient permis de rencontrer à de nombreuses reprises les syndicats de Hong Kong. La population de Hong Kong compte près de 10 millions d'habitants! Ce que la direction confédérale de la CGT semble ignorer c'est que depuis juin 1997, Hong Kong c'est aussi la Chine et que ce n'est plus "l'Union Jack" le drapeau britannique mais celui rouge de la Chine populaire qui flotte sur une des plus grandes cités du monde!


 

A Hong Kong il existe plusieurs organisations  syndicales,  donc le pluralisme y existe. La plus importante des organisations syndicales et de très loin est celle liée à la Fédération des Syndicats de Chine! Les autres sont de taille modestes pour ne pas dire pour certaines très modestes. Elles sont d'inspiration libérale et par dessus tout anti gouvernementale de Pékin. Dans leur orientations et fonctionnement elles ont plus à voir avec des ONG. D'ailleurs le sujet des manifestations actuelles n'est pas un sujet syndical mais la forme que doivent revêtir les prochaines  élections politiques  dans cette ville qui bénéficie en Chine d'un statut particulier assumé par celle-ci au nom du fameux principe »un pays deux systèmes ».

 

Ces manifestations ne sont pas conduites non par des travailleurs en lutte pour leurs conditions de vie et de travail mais par des "étudiants". ! En fait ces "syndicats" sont depuis longtemps utilisés et largement financés par la CSI (ex CISL), l'AFL CIO, et surtout par le département d'État  à Washington via le NED (National Endowment for Democracy) qui fait ce que la CIA ne peut faire. Le NED fut créer dans ce but par l’ancien Président des USA, le très réactionnaire Ronald Reagan. Il suffit d'aller sur le site web du NED pour connaître les programmes et le montant des financements en 2013 pour la "promotion" de la démocratie à Hong Kong! Ce qui est connu de ces subventions qui en disent long sur “l’indépendance syndicale” de ces organisations représentent exactement et officiellement pour 2013: 295.000, 31$, soit 235000 euros. En réalité tout cela n’est que la pointe immergée de l’iceberg et cette aide est tout sauf philanthropique!

 

Le département international de la CGT l'ignore ou fait il mine de l'ignorer!


Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que ce qui de passe à Hong Kong trouve son inspiration dans les révolutions oranges dont l'exemple Ukrainien est le plus récent et le plus significatif. A ce sujet on attend encore de lire une déclaration de la CGT s'indignant sur le massacre de syndicalistes à la Maison des Syndicats d’Odessa incendié et mise a sac par des hordes néo nazie qui bénéficient du soutien de Bruxelles, de Washington et du gouvernement français !

 

Qu'elle est l'objectif de ces manifestations de Hong Kong mais tout simplement de contribuer à une stratégie géo politique d'endiguement et de déstabilisation de la Chine comme on le fait avec la Russie , l'Inde ou encore en Amérique Latine!

 

Ce qu'Obama considère comme une priorité stratégique pour maintenir et accroitre la suprématie des USA en Eurasie a été conceptualisé sous le nom de “Pivot Asian strategy"! Avant de s’aligner sur les déclarations de la CSI, ne faudrait il pas prendre en compte tous ces aspects, les étudier et s’informer en particulier sur ce que sont les enjeux géopolitiques de cette région si importante et décisive pour le devenir de l’humanité ! Ce qui est important c’est par dessus tout expliquer à partir d’un point de vue anti-impérialistes aux militants de la CGT, aux travailleurs, afin de les aider à bien apprécier ce que sont les véritables enjeux internationaux!


 

Décidément de la rencontre avec le CRIF et le refus du boycott d’Israël pour cause de relations avec le syndicat d’Israël la Histadrout, prolongé par la scandaleuse declaration sur Gaza, en passant par l’appui à l’ingérence et aux interventions militaires en Syrie après celles de  Lybie. Il y a bien là une constante une coherence qu’illustre par ailleurs des orientations plus générales qui ne sont pas sans suscité des interrogations grandissantes dans les rangs même de la CGT et celle du Mouvement Syndical international!

 

Jean-Pierre Page

Ancien responsable du département international de la CGT

et ancien membre de la Commission exécutive confédérale de la CGT

jean.pierre.page@gmail.com

 

 

hong-kong-carte.jpg

-----

blog-logo01

Hong Kong

La CGT soutient la Confédération des syndicats de Hong Kong 

 

 

Suite à la violence de la police contre les manifestants hongkongais, les travailleurs de Hong Kong ont répondu à l’appel de la Confédération des syndicats de Hong Kong, Hong Kong Confederation of Trade Unions (HKCTU). Ils ont largement suivi la grève générale pour soutenir les réformes démocratiques. HKCTU condamne la répression violente, l’utilisation de gaz lacrymogènes et de diffuseurs de poivre, contre des manifestants pacifiques et demande la libération des manifestants interpellés ainsi que le respect de leurs droits pendant leur détention.

La CGT salue la mobilisation de HKCTU et soutient ses revendications pour : 
- Le respect des engagements d’organisation démocratique des élections ; 
- La mise en œuvre effective du suffrage universel promis pour la tenue d’élections justes ; 
- La paix et la justice pour les travailleurs et la population de Hong Kong.

La CGT exprime sa solidarité avec le mouvement syndical de Hong Kong et soutient leur revendication pour la démocratie et la justice sociale.


Montreuil, le 30 septembre 2014

 

 

Source: http://www.cgt.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par L'Hermine Rouge - dans Planète
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Hermine Rouge
  •  L'Hermine Rouge
  • : blog franchement communiste
  • Contact

Pétitions

Recherche

BILLET ROUGE

La grève qui nous sèvre!

par Floréal

150406-radio-france-en-greve-

 

...à propos des bénéfices secondaires de la grève à Radio-France

Dans Télérama, des lecteurs branchés s’affrontent à fleurets mouchetés (comme il sied dans l’hebdo culturel de l’élite) à propos de la grève dure à Radio-France: si les uns déplorent à mots couverts que la grève les prive inhumainement de leur lot quotidien de boboïsme branché, d’autres, un peu plus à gauche, appuient mollement la grève : ne vise-t-elle pas à défendre ce cher « service public » sans lequel, de leur propre aveu, certains « Téléramistes » ne supporteraient plus le dur fardeau d’exister ?

Quant à nous, bourricots de bolcheviks obtus que nous sommes, nous soutenons sans réserves cette grève. Et cela pour de tout autres raisons que l’élite téléramiste :

  • la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF.
  • La seconde raison est que cela fait un bien énorme au moral que de savoir que chaque jour que le Bon Dieu fait, des millions de braves gens qui se croient « de gôôôche », ne recevront pas leur injection matutinale de social-libéralisme, d’anticommunisme secondaire et d’’euro-atlantisme « humanitaire » administrée par MM. « Pat Co » et B. Guetta, ; grâce à ces irresponsables de grévistes, les intoxiqués de Patricia Clark et de ses « kids » seront frustrés de leur dose quotidienne de frenglish (dans l’émission « Come on ! » rebaptisée « Alive »). En vérité, ce SEVRAGE idéologique de masse est presque aussi salutaire que celui qu’a subi naguère notre pays tout entier quand la grève ouvrière de mai 68 eut « coupé le jus » (et le micro !) aux anticommunistes professionnels de feue l’ORTF !

Pourtant notre bonheur reste incomplet : car pendant que les euro-prédicateurs de Radio-bobo sont réduits au silence, les Radio-beaux-beaufs du privé continuent d’occuper le « temps de cerveau disponible » : entre deux pubs assourdissantes, RTL, Europe 1, RMC, ont tout loisir pour marteler leurs propos antisyndicaux, pour poursuivre leur ramdam anti-fonctionnaires et pour organiser leur promo même plus larvée du FN et de Sarkozy (cherchez la différence !). Se déverse ainsi à plein jet sur le tamtam permanent du MEDEF et de la droite contre les acquis sociaux, les « assistés » (sic) et le code-du-travail-d’où-nous-vient-tout-le-mal ;  sans oublier bien sûr  l’éloge permanent des « States », la célébration émue de la « Belle-Europe-que-v’là », la diabolisation incessante des « ennemis-de-l’Occident » (Russes, Cubains, Coréens, cocos, « islamistes », grévistes de tous poils, etc.), l’éternelle question posée à tout bout de champ par le « journaliste » de service : « mais-que-font-nos-voisins-anglo-saxons-à-ce-sujet ? », l’allégeance obsédante à Frau Merkel, le tout sur fond de bain linguistique anglo-américain…

 

Alors s’il vous plait, travailleurs des radios privés, mettez-vous vite en grève aussi : pas seulement pour soutenir vos vaillants camarades du public (ça s’appelle la solidarité de classe), mais pour faire pleuvoir sur toute la France un bienfaisant mutisme réparateur.  Vite, vite, croisez-vous les bras aussi et rendez ainsi aux citoyens le plaisir de penser par eux-mêmes. Ils auront peut-être alors – qui sait ? – l’idée de revendiquer un audiovisuel public démocratisé et véridique qui soit enfin soustrait au duopole des oligarques du privé et d’une propagande d’Etat aussi doucereuse qu’omniprésente !

Floréal, le 1er/04/2015

Pétition

Halte à la fascisation en Ukraine

Halte à la marche à la 3ème guerre mondiale

pour signer la pétition

cliquer ici

140812-CISC-copie-1

Billets

A lire ....

150406_ic-155-avril2015-copie-1.jpg

Initiative Communiste n°155 (Avril 2015)

Pour recevoir ce numéro ou vous abonner

Contactez le journal -Initiative Communiste

BP 30111-62802 LIEVIN

ou adressez-vous à un militant du PRCF
 

 

http://services.supportduweb.com/cpt_global/88792-20.png

 

A voir et écouter...

Les cons ça ose tout !
L'âge de la retraite
La grève surprise

A voir et écouter

L'Internationale en breton
L'internationale en français
L'affiche rouge-l'armée du crime
Le chant des partisans (Marc Ogeret)
sortir de l'euro.....
Frédéric LORDON-Médiapart
Frédéric LORDON/France-Culturel/ 26-11-2013
Jacques SAPIR-10/12/2013 (blog)
La Guerre Sacrée

Radio Libertaire 89.4

ALR-libertaireSamedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30

Annie Lacroix-Riz , historienne, participera

à l’émission « Chroniques syndicales » 

consacrée au dossier Renault

sur Radio Libertaire

89,4 MHz FM en Ile-de- France

Pour écouter sur internet cliquez ici !