Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 12:55
140807-JJ-KARMAN.jpgLe conseiller général de Seine-Saint-Denis Jean Jacques Karman a vivement réagi au projet de débaptiser le collège Maurice Thorez de Stains. Dans une tribune, il fustige que « cinquante ans après sa disparition, Maurice Thorez soit victime de l’anticommunisme primaire de la part de socialistes de Seine-Saint-Denis.

Personnellement, je portai la couronne de fleurs de mon entreprise le jour des obsèques de Maurice Thorez. C’est pourquoi je suis révolté en prenant connaissance de la volonté de la direction socialiste du conseil général de la Seine-Saint-Denis, de débaptiser le collège Maurice Thorez à Stains. Les noms des lieux reflètent souvent l’histoire sociale. Débaptiser c’est souvent rectifier celle-ci. L'argument de ces socialistes est de féminiser les noms des futurs collèges. Comme celui de Stains étant en réhabilitation, ils ont profité de cette orientation positive pour commettre un acte anti communiste primaire.


A Aubervilliers un collège est aussi en reconstruction, il se nomme Jean moulin. Iront-ils jusqu’a le débaptiser lui aussi ? Je suis sur que si le collège de Stains s'était appelé François Mitterrand il n'aurait pas subi le même sort. Même en Ukraine, la ville de Thorez n'a pas changé de nom, malgré les événements depuis 1989.


Je n’ai rien à dire contre la chanteuse Barbara, nouveau nom du collège de Stains, mais je pense que celle-ci au parcours perturbé n'aurait pas accepté cette manœuvre. Ces pratiques ne sont pas nouvelles. Ex maire socialiste d'Aubervilliers heureusement battu en mars dernier par une liste à majorité communiste, avait déjà débaptisé il y deux ans en catimini, une partie de l'avenue Waldeck Rocher (député communiste d'Aubervilliers et successeur de Maurice Thorez a la direction du PCF) pour lui donner le nom de Léon Blum. L'histoire leur donnera tort.

Le 11 juillet 1964 décédait Maurice Thorez. Dirigeant du PCF pendant 35 ans (1929-1964). Il avait été d’abord, de tous les combats au moment de la formation de la SFIC. Il fut par exemple responsable de la lutte contre la guerre du Maroc. Il a suivi dans des discussions de tendances la ligne majoritaire à Moscou. Puis le sectarisme de la fin des années 20 auquel il participe contre le "social fascisme". Mais c’est aussi lui qui signe au début des années 30 les 4 articles pour l'ouverture de la discussion interne dans l’huma dont l’un avait pour titre. "Que les bouches s'ouvrent". C’est lui aussi (avec l’aide du représentant de l’IC) qui lança l’idée de front populaire en 1934.


Le grand parti communiste prenant les questions nationales à bras le corps de 1936 1945 1956, avait, au plus fort 28,8% des voix, avait pour dirigeant Maurice Thorez.


C’est sur décision de l’IC qu’il gagne en 1940, l’Union soviétique (comme d’autres gagneront l’Angleterre). Ministre d’Etat à la libération, il est l’auteur du statut du fonctionnaire, qui est toujours en cours. Il va une nouvelle fois innover dans l’orthodoxie communiste en donnant une interview à un journal bourgeois, le « Times ». Dans lequel pour la première fois, il déclare "il est possible d’aller au socialisme par d’autres voies que celles des communistes russes".


Mais dans la période la plus stalinienne, 1949-1953, il se déclare premier stalinien de France, il laisse publier des poèmes, des chansons et des livres, sur son héroïsme et sur celui de sa femme, dont l’un a pour titre "l’homme de France que nous aimons le plus" -pour la France c’était Maurice Thorez, pour le monde, c’était Staline. En 1956, il freine la timide déstalinisation ouverte par le 20ème congrès du PCUS. Parallèlement, il ne vote pas à l’Assemblée Nationale les pleins pouvoirs à Guy Mollet, en 1956. Utilisé par celui ci pour faire la guerre au peuple algérien.


Maurice Thorez était un ouvrier mineur devenu intellectuel et dirigeant communiste de formation marxiste, un grand dirigeant, qui fut enrôlé à plusieurs reprises dans des dérives staliniennes. Il a, ne l’oublions pas aidé à la formation de plusieurs générations de femmes et d'hommes admirable, des communistes dans les grèves de 36, dans les luttes anti coloniales, dans la lutte anti fasciste contre le nazisme, (des milliers de communistes fusilles ainsi que des milliers de résistants de la première heure déportés par les nazis pour leur actions communiste).


Le peuple de France et sa classe ouvrière, doivent beaucoup à ces communistes, l’apport de Maurice Thorez fut positif même si nous faisons une analyse  critique de son action.


Parmi ces communistes admirables formés sous Thorez, l’exemple de mon père est parlant à ce sujet. Ouvrier fraiseur, il adhère au parti communiste en 1941 à l’âge de 17 ans, passe dans la clandestinité, arrête torture à la prison de la santé, révolte de la centrale d'Eysse en 1943, il est déporté au camp de concentration de Dachau. Dirigeant syndical à la libération, puis du PCF, maire d’Aubervilliers des 1957, il sera l’un des premiers à courir a l’aéroport du Bourget pour porter le cercueil de Maurice Thorez sorti de l'avion soviétique. Son respect envers Maurice Thorez lui fit commettre une erreur. Il a supprimé comme d’autres maires communistes, les bals du 14 juillet 1964 par hommage à celui ci.

 

 

Jean-Jacques KARMAN PCF

conseiller général d'Aubervilliers (93)

 

source: humanite.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par L'Hermine Rouge - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Hermine Rouge
  •  L'Hermine Rouge
  • : blog franchement communiste
  • Contact

Pétitions

Recherche

BILLET ROUGE

La grève qui nous sèvre!

par Floréal

150406-radio-france-en-greve-

 

...à propos des bénéfices secondaires de la grève à Radio-France

Dans Télérama, des lecteurs branchés s’affrontent à fleurets mouchetés (comme il sied dans l’hebdo culturel de l’élite) à propos de la grève dure à Radio-France: si les uns déplorent à mots couverts que la grève les prive inhumainement de leur lot quotidien de boboïsme branché, d’autres, un peu plus à gauche, appuient mollement la grève : ne vise-t-elle pas à défendre ce cher « service public » sans lequel, de leur propre aveu, certains « Téléramistes » ne supporteraient plus le dur fardeau d’exister ?

Quant à nous, bourricots de bolcheviks obtus que nous sommes, nous soutenons sans réserves cette grève. Et cela pour de tout autres raisons que l’élite téléramiste :

  • la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF.
  • La seconde raison est que cela fait un bien énorme au moral que de savoir que chaque jour que le Bon Dieu fait, des millions de braves gens qui se croient « de gôôôche », ne recevront pas leur injection matutinale de social-libéralisme, d’anticommunisme secondaire et d’’euro-atlantisme « humanitaire » administrée par MM. « Pat Co » et B. Guetta, ; grâce à ces irresponsables de grévistes, les intoxiqués de Patricia Clark et de ses « kids » seront frustrés de leur dose quotidienne de frenglish (dans l’émission « Come on ! » rebaptisée « Alive »). En vérité, ce SEVRAGE idéologique de masse est presque aussi salutaire que celui qu’a subi naguère notre pays tout entier quand la grève ouvrière de mai 68 eut « coupé le jus » (et le micro !) aux anticommunistes professionnels de feue l’ORTF !

Pourtant notre bonheur reste incomplet : car pendant que les euro-prédicateurs de Radio-bobo sont réduits au silence, les Radio-beaux-beaufs du privé continuent d’occuper le « temps de cerveau disponible » : entre deux pubs assourdissantes, RTL, Europe 1, RMC, ont tout loisir pour marteler leurs propos antisyndicaux, pour poursuivre leur ramdam anti-fonctionnaires et pour organiser leur promo même plus larvée du FN et de Sarkozy (cherchez la différence !). Se déverse ainsi à plein jet sur le tamtam permanent du MEDEF et de la droite contre les acquis sociaux, les « assistés » (sic) et le code-du-travail-d’où-nous-vient-tout-le-mal ;  sans oublier bien sûr  l’éloge permanent des « States », la célébration émue de la « Belle-Europe-que-v’là », la diabolisation incessante des « ennemis-de-l’Occident » (Russes, Cubains, Coréens, cocos, « islamistes », grévistes de tous poils, etc.), l’éternelle question posée à tout bout de champ par le « journaliste » de service : « mais-que-font-nos-voisins-anglo-saxons-à-ce-sujet ? », l’allégeance obsédante à Frau Merkel, le tout sur fond de bain linguistique anglo-américain…

 

Alors s’il vous plait, travailleurs des radios privés, mettez-vous vite en grève aussi : pas seulement pour soutenir vos vaillants camarades du public (ça s’appelle la solidarité de classe), mais pour faire pleuvoir sur toute la France un bienfaisant mutisme réparateur.  Vite, vite, croisez-vous les bras aussi et rendez ainsi aux citoyens le plaisir de penser par eux-mêmes. Ils auront peut-être alors – qui sait ? – l’idée de revendiquer un audiovisuel public démocratisé et véridique qui soit enfin soustrait au duopole des oligarques du privé et d’une propagande d’Etat aussi doucereuse qu’omniprésente !

Floréal, le 1er/04/2015

Pétition

Halte à la fascisation en Ukraine

Halte à la marche à la 3ème guerre mondiale

pour signer la pétition

cliquer ici

140812-CISC-copie-1

Billets

A lire ....

150406_ic-155-avril2015-copie-1.jpg

Initiative Communiste n°155 (Avril 2015)

Pour recevoir ce numéro ou vous abonner

Contactez le journal -Initiative Communiste

BP 30111-62802 LIEVIN

ou adressez-vous à un militant du PRCF
 

 

http://services.supportduweb.com/cpt_global/88792-20.png

 

A voir et écouter...

Les cons ça ose tout !
L'âge de la retraite
La grève surprise

A voir et écouter

L'Internationale en breton
L'internationale en français
L'affiche rouge-l'armée du crime
Le chant des partisans (Marc Ogeret)
sortir de l'euro.....
Frédéric LORDON-Médiapart
Frédéric LORDON/France-Culturel/ 26-11-2013
Jacques SAPIR-10/12/2013 (blog)
La Guerre Sacrée

Radio Libertaire 89.4

ALR-libertaireSamedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30

Annie Lacroix-Riz , historienne, participera

à l’émission « Chroniques syndicales » 

consacrée au dossier Renault

sur Radio Libertaire

89,4 MHz FM en Ile-de- France

Pour écouter sur internet cliquez ici !