Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 09:50

140922-PRCF-Huma-2014.jpg

 

 

De nouveau le stand du PRCF à la fête de l’Humanité aura été un lieu d’initiatives politiques… et festives permanentes sur la Fête de l’Huma.


Avenue Joséphine Pencalet, le stand hissait clairement les couleurs : drapeaux rouges et tricolores, banderoles du PRCF frappée des « outils » faucille et marteau, slogans unissant la lutte pour le socialisme au combat pour l’indépendance nationale et la sortie de l’UE, dénonciation de l’impérialisme comme l’ennemi principal des peuples en Syrie, pétition du Comité Internationaliste pour la solidarité de classe avec les communistes ukrainiens persécutés, appel-pétition du 18 juin lancé par le CNR-RUE, pétition pour que les médias cessent de caricaturer les relations entre les deux Corée, affiches et tracts de COURRIEL appelant à résister au tout-anglais, drapeaux de l’Algérie, de la Palestine, de Cuba, du Venezuela bolivarien, de la République espagnole, mais aussi – car le PRCF ne renie pas l’histoire du communisme mondial – du Pays des soviets et de la RDA – ; ainsi le stand du PRCF affichait-il clairement l’unité combative du patriotisme républicain et de l’internationalisme prolétarien.

 

140922-PRCF2.jpg 

                                  L’impérialisme est l’ennemi principal des peuples 

Bravo aux camarades anciens et nouveaux venus de toute la France, parmi lesquels les fougueux militants des JRCF et de la nouvelle commission jeunes du PRCF, qui ont diffusé près de 10 000 tracts, vendu le numéro spécial d’Initiative communiste appelant à « réformer » Valls, fait signer les pétitions, expliqué sans relâche aux visiteurs de la fête la nécessité pour la France de sortir de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme avant que le monstre néolibéral ait broyé notre pays, tenu une table de presse avec un nouveau numéro de la revue théorique du PRCF « EtincelleS », vendu de nombreux livres, dont ceux de Georges Gastaud et d’Annie Lacroix-Riz, qui a fraternellement rendu visite au stand.


Plusieurs évènements politiques pluriels ont scandé ces trois journées intenses :

  • Le débat avec les Républicains espagnols de Paris dénonçant la monarchie corrompue et appelant à défendre la mémoire des combattants de la guerre civile, victimes d’un véritable négationnisme historique de la part des dirigeants espagnols, un processus dont plusieurs participants ont montré qu’il était paneuropéen ; un riche débat sur le référendum catalan (et écossais) s’est amorcé sur le stand, il faudra le poursuivre ultérieurement ;
  • 140922-PRCF3.jpg
  • Débat pluriel sur l’alternative politique le samedi après-midi devant une centaine de personnes, de nombreux passants prêtant l’oreille, voire intervenant ; animé par Georges Gastaud, le débat donnait la parole à Jacky Omer, du Front syndical de Classe, à François Ruffin, animateur du journal Fakir, à Maxime Vivas, du site Le Grand Soir, qui est intervenu sur le thème de la résistance aux médias dominants, à Marie-Christine Burricand, animatrice nationale du réseau Faire vivre et développer le PCF, Antoine Manessis qui a porté notamment l’idée d’une manifestation unitaire contre l’UE atlantique, supranationale, fascisante et antisociale en mai 2014, 10ème anniversaire du 29 mai 2005, à l’initiative des communistes et des progressistes anti-UE. 140922-debat-sortie-de-leuro-de-lue-de-lotan-pour-un-nouve.jpgStimulantes réflexions sur le Front de gauche, sur les conditions d’une sortie progressiste hors de l’UE, sur les nationalisations, les contradictions du front de gauche, etc. Intervention remarquée de Roland Diagne, du Rassemblement des cercles communistes, qui a fait des propositions et qui a notamment approuvé l’idée, comme Marie-Christine, d’une manif nationale anti-UE pour rendre visible l’alternative progressiste. Présence également des Clubs Penser la France qui organiseront en novembre un important Café hyper-républicain sur l’idée d’un nouveau CNR ; le débat a été conclu par la lecture par Giliatt d’une motion de la toute nouvelle commission jeunesse du PRCF. Le débat s’est conclu aux accents de La Jeune Garde et de l’Internationale.
  • Les vidéos du débats sont à venir sur www.initiative-communiste.fr140922-débat-assises-communisme-PRCF--300x158
  • C’est au stand du PRCF que se tenait dimanche matin la rencontre nationale des Assises du communisme, en présence du Rassemblement des cercles communistes (présence de la Coordination du nord, du Cercle communiste d’Alsace, de Rouge Vif-Midi), du PRCF bien entendu, du réseau FVD-PCF porteur de sa revue « Unir les communistes », du collectif POLEX… le débat – dont il revient au Comité de Liaison des Assises du Communisme de faire la synthèse, a été constructif et fraternel. Juste avant cette rencontre unitaire, le stand a reçu la visite enthousiasmante de RENE GONZALEZ, le patriote cubain héroïque fraichement libéré des geôles yanquis. Celui-ci a lancé, avec beaucoup de simplicité, un appel vibrant aux progressistes pour libérer les patriotes encore incarcérés, une grande journée mondiale de mobilisation et de coordination pour les Cinq devant se tenir à l’automne.140922-PRCF6.jpgHISTORIQUE ! RENE GONZALEZ, le patriote cubain récemment sorti des geôles de l’Empire, photographié sous le drapeau cubain à la rencontre des Assises du communisme (stand du PRCF sur la Fête de l’Huma) entouré des responsables de Rouge vifs Midi, du RCC, du PRCF, du Cercle communiste d’Alsace et de FVR le PCF. La Polex et le réseau Faire vivre et développer le PCF assistaient aussi à la rencontre des Assises. René a appelé les communistes et les progressistes à se coordonner pour libérer les patriotes cubains encore incarcérés aux Etats-Unis. 
  • Le dimanche à midi, meeting internationaliste animé par Antoine Manessis contre les guerres impérialistes. Discours d’Oscar Martinez, dirigeant du Parti Communiste de Cuba, de Zoher du Parti Algérien de la Démocratie et du Socialisme (PADS), de G. Hallermayer, du Parti Communiste allemand (DKP)

    Les participants du meeting internationaliste

    du Parti communiste allemand (DKP), de Mohamed Diara du Parti SADI du Mali, de Ziad Ahmad responsable du Front populaire de Libération de la Palestine, interrompu par des slogans de solidarité avec le peuple palestinien ; Vincent Flament, du Comité Internationaliste pour la Solidarité de Classe a exposé la situation en Ukraine et montré la fascisation même plus rampante de l’UE à l’abri de l’anticommunisme et de la russophobie acharnés de ses dirigeants. G. Gastaud a conclu le meeting en appelant à l’unité combative du patriotisme, de l’antifascisme, de la lutte pour le socialisme ; car l’impérialisme – y compris l’impérialisme « français » – est l’ennemi principal de tous les peuples (y compris de la nation française, détruite comme telle par son oligarchie atlantique) et il est de l’intérêt, non seulement des peuples agressés, mais du peuple français, de contrer les entreprises guerrières de « notre » impérialisme en Afrique, en Irak, en Syrie et en Ukraine. Que F. Hollande éteigne plutôt le feu du chômage, de l’austérité sans fin, de la précarité, en France, a conclu Georges, plutôt que d’allumer partout l’incendie chez autrui !

  • Bien entendu, la fête de l’Huma est aussi un moment festif et fraternel. Le restaurant et le bar n’ont cessé de tourner, avec notamment Annie, Jean-Claude, José, Fadi, Jo qui ont abattu un gros boulot sans perdre le sourire  : on vient de loin désormais pour déguster l’andouillette du Pas-de-Calais, mais aussi le mojito cubano des JRCF ; stand très convivial et « musical » par ailleurs où Robert, avec son harmonica, Alexis, interprète de « Ma France », Annette, experte en chant catalan, ne craignent pas de prendre le micro pour faire chanter le public et les passants.
  • concert coffes & cigarettes sur le stand du prcf

    Tous nos remerciements au groupe de rock « Coffee et Cigarettes» venu enflammer le stand, notamment le samedi soir, avec deux concerts faisant un tabac sur la fête de l’Huma. Avec sa guitare et son violon électriques, ses reprises pleines de gouailles de Renaud et ses chansons originales et percutantes de rock français sur fond de visuels léchés Coffees & Cigarettes aura marqué les esprits et réjouis les oreilles et les yeux.

Riche bilan politique et humain à l’arrivée même si l’on déplore qu’un camarade ait fait un léger malaise en fin de dimanche : nous exprimons tous nos vœux de rétablissement à notre fidèle ami Frédéric, de l’ARC de Paris et nous saluons ceux qui ont travaillé longuement en amont pour la réussite du stand sans être nécessairement présents sur la Fête.


Un merci spécial pour finir à ANNETTE, qui a une nouvelle fois conçu et porté l’essentiel de la mise en place et de l’orga du stand avec un engagement et un sens politique jamais démentis, sans oublier Madeleine – qui avait notamment imprimé les tracts avec Annie – et à José qui a camionné une bonne partie du matériel. Que serait le PRCF sans vous tous, les solides et les invisibles ?

 

 

source: http://www.initiative-communiste.fr [15/09/2014]

Partager cet article

Repost 0
Publié par L'Hermine Rouge - dans M.C.F.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Hermine Rouge
  •  L'Hermine Rouge
  • : blog franchement communiste
  • Contact

Pétitions

Recherche

BILLET ROUGE

La grève qui nous sèvre!

par Floréal

150406-radio-france-en-greve-

 

...à propos des bénéfices secondaires de la grève à Radio-France

Dans Télérama, des lecteurs branchés s’affrontent à fleurets mouchetés (comme il sied dans l’hebdo culturel de l’élite) à propos de la grève dure à Radio-France: si les uns déplorent à mots couverts que la grève les prive inhumainement de leur lot quotidien de boboïsme branché, d’autres, un peu plus à gauche, appuient mollement la grève : ne vise-t-elle pas à défendre ce cher « service public » sans lequel, de leur propre aveu, certains « Téléramistes » ne supporteraient plus le dur fardeau d’exister ?

Quant à nous, bourricots de bolcheviks obtus que nous sommes, nous soutenons sans réserves cette grève. Et cela pour de tout autres raisons que l’élite téléramiste :

  • la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF.
  • La seconde raison est que cela fait un bien énorme au moral que de savoir que chaque jour que le Bon Dieu fait, des millions de braves gens qui se croient « de gôôôche », ne recevront pas leur injection matutinale de social-libéralisme, d’anticommunisme secondaire et d’’euro-atlantisme « humanitaire » administrée par MM. « Pat Co » et B. Guetta, ; grâce à ces irresponsables de grévistes, les intoxiqués de Patricia Clark et de ses « kids » seront frustrés de leur dose quotidienne de frenglish (dans l’émission « Come on ! » rebaptisée « Alive »). En vérité, ce SEVRAGE idéologique de masse est presque aussi salutaire que celui qu’a subi naguère notre pays tout entier quand la grève ouvrière de mai 68 eut « coupé le jus » (et le micro !) aux anticommunistes professionnels de feue l’ORTF !

Pourtant notre bonheur reste incomplet : car pendant que les euro-prédicateurs de Radio-bobo sont réduits au silence, les Radio-beaux-beaufs du privé continuent d’occuper le « temps de cerveau disponible » : entre deux pubs assourdissantes, RTL, Europe 1, RMC, ont tout loisir pour marteler leurs propos antisyndicaux, pour poursuivre leur ramdam anti-fonctionnaires et pour organiser leur promo même plus larvée du FN et de Sarkozy (cherchez la différence !). Se déverse ainsi à plein jet sur le tamtam permanent du MEDEF et de la droite contre les acquis sociaux, les « assistés » (sic) et le code-du-travail-d’où-nous-vient-tout-le-mal ;  sans oublier bien sûr  l’éloge permanent des « States », la célébration émue de la « Belle-Europe-que-v’là », la diabolisation incessante des « ennemis-de-l’Occident » (Russes, Cubains, Coréens, cocos, « islamistes », grévistes de tous poils, etc.), l’éternelle question posée à tout bout de champ par le « journaliste » de service : « mais-que-font-nos-voisins-anglo-saxons-à-ce-sujet ? », l’allégeance obsédante à Frau Merkel, le tout sur fond de bain linguistique anglo-américain…

 

Alors s’il vous plait, travailleurs des radios privés, mettez-vous vite en grève aussi : pas seulement pour soutenir vos vaillants camarades du public (ça s’appelle la solidarité de classe), mais pour faire pleuvoir sur toute la France un bienfaisant mutisme réparateur.  Vite, vite, croisez-vous les bras aussi et rendez ainsi aux citoyens le plaisir de penser par eux-mêmes. Ils auront peut-être alors – qui sait ? – l’idée de revendiquer un audiovisuel public démocratisé et véridique qui soit enfin soustrait au duopole des oligarques du privé et d’une propagande d’Etat aussi doucereuse qu’omniprésente !

Floréal, le 1er/04/2015

Pétition

Halte à la fascisation en Ukraine

Halte à la marche à la 3ème guerre mondiale

pour signer la pétition

cliquer ici

140812-CISC-copie-1

Billets

A lire ....

150406_ic-155-avril2015-copie-1.jpg

Initiative Communiste n°155 (Avril 2015)

Pour recevoir ce numéro ou vous abonner

Contactez le journal -Initiative Communiste

BP 30111-62802 LIEVIN

ou adressez-vous à un militant du PRCF
 

 

http://services.supportduweb.com/cpt_global/88792-20.png

 

A voir et écouter...

Les cons ça ose tout !
L'âge de la retraite
La grève surprise

A voir et écouter

L'Internationale en breton
L'internationale en français
L'affiche rouge-l'armée du crime
Le chant des partisans (Marc Ogeret)
sortir de l'euro.....
Frédéric LORDON-Médiapart
Frédéric LORDON/France-Culturel/ 26-11-2013
Jacques SAPIR-10/12/2013 (blog)
La Guerre Sacrée

Radio Libertaire 89.4

ALR-libertaireSamedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30

Annie Lacroix-Riz , historienne, participera

à l’émission « Chroniques syndicales » 

consacrée au dossier Renault

sur Radio Libertaire

89,4 MHz FM en Ile-de- France

Pour écouter sur internet cliquez ici !