Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 09:53

140902-.jpg

 

 

 

 

 

Parfois quand je m’indigne, on me répond faute d’arguments que je vois le fascisme partout… Oui le fascisme c’est la crise, et ceux qui la provoquent créent des groupes armés partout, pour enseigner la peur à ceux qui auraient envie de se révolter… C’est la guerre comme réponse aux problèmes intérieurs, mais comment trouve-t-on des hommes et des femmes pour accepter l’obéissance à une telle monstruosité, comment deviennent-ils les agents de leur propre aliénation, de toutes ces destructions, les hôpitaux, les écoles éventrées et les gens crevant dans les rues sous les bombes? Cela ne vient pas en un jour, l’éducation à de telles horreurs est patiente et persévérante… Il y a des organisations qui prennent en charge la transmutation des individus, le groupe est un puissant instrument de destruction des individus… ET jamais je n’accepterai de collaborer ou de tolérer certains groupes, certains partis, certains courants et désormais certains sites qui acceptent à des degrés divers de faire ce sale boulot. Autre chose est la possible mutation des individus qui passent par là. Ils peuvent se réveiller avec l’expérience et c’est comme ça que je comprends la harangue du premier ministre aux prisonniers. Rien de tel que la défaite comme expérience ouvrant les yeux et c’est même l’unique expérience sur laquelle on puisse compter.


Parce que par temps de crise, toute l’expérience enseigne au contraire la tolérance au fascisme. On accepte certaines choses, de considérer que des êtres sont plus ou moins des sous-hommes pour des raisons diverses, origine sociale et géographique, couleur de la peau, ce qu’on appelle race et qui n’en est pas, sexe ou préférences sexuelles, âge, on transforme la nécessaire diversité en espèce et les individus sont enfermés dans cette catégorie… On refait l’Histoire, on en occulte les leçons universelles pour alimenter les haines entre voisins… L’ignorance doublée de la fausse culture et du faux savoir d’internet et de la rumeur est un enseignement abominable. On vante la guerre, la force brutale… On se réjouit quand une bombe anéantit l’ennemi quel qu’il soit y compris dans cet acte criminel et imbécile du 11 septembre. On habitue les gens à ignorer le corps de l’autre, sa présence, il devient invisible, la seule réalité est celle que l’on peut acheter.


Je déteste les gens qui derrière leurs ordinateurs sont prêts à se battre jusqu’au dernier ukrainien palestinien, russe, israélien, syrien, kurde et confondent l’écran avec un jeu virtuel… une nouvelle phase du gauchisme que celle de la pratique du jeu vidéo… où il s’agit moins d’empêcher la mort des femmes, des enfants, des vieillards que de les utiliser comme une manière de propagande pour faire monter la haine… Pourtant c’est aussi une arme pour faire tomber les murs du mensonge, ceux de l’endoctrinement, mais cette arme là on n’apprend pas à l’utiliser et les blessures qu’elle inflige, qu’elle vous inflige ne sont pas visibles.

Il y a des choses dont le refus est évident… la manière dont depuis la deuxième guerre mondiale, la trouvaille d’Hitler reprise et étendue par les Etats-Unis, le champs de bataille s’est déplacé vers le massacre des civils… les blocus, les sièges… tout un art d’attaquer en priorité ceux qui ne peuvent se défendre… Mais il y a aussi parallèlement la volonté de tuer dans l’œuf une population en s’attaquant à ses enfants, par le génocide mais aussi l’analphabétisme, le priver du savoir, l’enfermer dans des illusions chauvines, obscurantistes… A ce titre ce qu’accomplit une armée ukrainienne dirigée par des oligarques ignobles et nos propres oligarques avec leurs instruments l’OTAN, l’UE  c’est tout cela à la fois… Partout leur action, celle dont ils exigent notre engagement à leurs côtés passe par cette destruction, les bombes et les groupes de fanatiques militarisés que l’on jette sur les peuples… Et nous-mêmes sommes préparés à approuver démocratiquement de telles horreurs comme nous l’avons été aux guerres coloniales… L’anti-impérialisme lui-même est vérolé par ce goût de la mort et de la haine…


Peut-on en sortir? Oui mais ce ne sera pas facile, il faut avoir conscience que nous sommes déjà sur ce champ de bataille là… Et que le premier travail est de nous battre pour la paix, de dénoncer partout l’agression, celle de nos gouvernements.


Pourquoi cette vidéo où le premier ministre de Donetsk harangue les prisonniers fascistes parce que je pense que la réponse au fascisme est dans le confrontation, d’abord lutter contre lui en sachant que ce n’est pas plus facile que mener une guerre, que la conviction ne passe par aucun compromis avec la bête, mais c’est aussi reconnaître l’autre dans sa réalité.  J’aime quand cette femme dans une autre vidéo vient flanquer une baffe à un prisonnier de l’armée ukrainienne qui depuis des mois lui fait vivre l’enfer, c’est cela qu’il mérite… une gifle est la manière de lui dire sa bêtise, lui qui est venu les agresser sans la moindre raison personnelle, pour obéir à des chefs qui sont leurs véritables ennemis ; Je suis contre la mort anonyme de la bombe mais le face à face entre être humains..


Oui quand je sens la lèpre fasciste gagner autour de moi je rue dans les brancards et je n’ai plus d’alliés… Mais quand je sens qu’un combat enrichit humainement celui ou celle qui le mène je suis prête à aller jusqu’au bout… Et depuis le début j’ai la sensation qu’il se passe quelque chose de cet ordre dans le Donbass… Depuis notre voyage avec Marianne et ces pépites d’humanité que nous découvrons, cette intelligence, ce rapport à autrui, cette pudeur et ce véritable courage… Peut-être que cela sera submergé comme ça l’est dans d’autres lieux, mais je pense que ces gens méritent notre confiance sur le plan politique mais d’abord humain…SAUVONS LES ENFANTS DU DONBASS.


Danielle Bleitrach

Partager cet article

Repost 0
Publié par L'Hermine Rouge - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Hermine Rouge
  •  L'Hermine Rouge
  • : blog franchement communiste
  • Contact

Pétitions

Recherche

BILLET ROUGE

La grève qui nous sèvre!

par Floréal

150406-radio-france-en-greve-

 

...à propos des bénéfices secondaires de la grève à Radio-France

Dans Télérama, des lecteurs branchés s’affrontent à fleurets mouchetés (comme il sied dans l’hebdo culturel de l’élite) à propos de la grève dure à Radio-France: si les uns déplorent à mots couverts que la grève les prive inhumainement de leur lot quotidien de boboïsme branché, d’autres, un peu plus à gauche, appuient mollement la grève : ne vise-t-elle pas à défendre ce cher « service public » sans lequel, de leur propre aveu, certains « Téléramistes » ne supporteraient plus le dur fardeau d’exister ?

Quant à nous, bourricots de bolcheviks obtus que nous sommes, nous soutenons sans réserves cette grève. Et cela pour de tout autres raisons que l’élite téléramiste :

  • la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF.
  • La seconde raison est que cela fait un bien énorme au moral que de savoir que chaque jour que le Bon Dieu fait, des millions de braves gens qui se croient « de gôôôche », ne recevront pas leur injection matutinale de social-libéralisme, d’anticommunisme secondaire et d’’euro-atlantisme « humanitaire » administrée par MM. « Pat Co » et B. Guetta, ; grâce à ces irresponsables de grévistes, les intoxiqués de Patricia Clark et de ses « kids » seront frustrés de leur dose quotidienne de frenglish (dans l’émission « Come on ! » rebaptisée « Alive »). En vérité, ce SEVRAGE idéologique de masse est presque aussi salutaire que celui qu’a subi naguère notre pays tout entier quand la grève ouvrière de mai 68 eut « coupé le jus » (et le micro !) aux anticommunistes professionnels de feue l’ORTF !

Pourtant notre bonheur reste incomplet : car pendant que les euro-prédicateurs de Radio-bobo sont réduits au silence, les Radio-beaux-beaufs du privé continuent d’occuper le « temps de cerveau disponible » : entre deux pubs assourdissantes, RTL, Europe 1, RMC, ont tout loisir pour marteler leurs propos antisyndicaux, pour poursuivre leur ramdam anti-fonctionnaires et pour organiser leur promo même plus larvée du FN et de Sarkozy (cherchez la différence !). Se déverse ainsi à plein jet sur le tamtam permanent du MEDEF et de la droite contre les acquis sociaux, les « assistés » (sic) et le code-du-travail-d’où-nous-vient-tout-le-mal ;  sans oublier bien sûr  l’éloge permanent des « States », la célébration émue de la « Belle-Europe-que-v’là », la diabolisation incessante des « ennemis-de-l’Occident » (Russes, Cubains, Coréens, cocos, « islamistes », grévistes de tous poils, etc.), l’éternelle question posée à tout bout de champ par le « journaliste » de service : « mais-que-font-nos-voisins-anglo-saxons-à-ce-sujet ? », l’allégeance obsédante à Frau Merkel, le tout sur fond de bain linguistique anglo-américain…

 

Alors s’il vous plait, travailleurs des radios privés, mettez-vous vite en grève aussi : pas seulement pour soutenir vos vaillants camarades du public (ça s’appelle la solidarité de classe), mais pour faire pleuvoir sur toute la France un bienfaisant mutisme réparateur.  Vite, vite, croisez-vous les bras aussi et rendez ainsi aux citoyens le plaisir de penser par eux-mêmes. Ils auront peut-être alors – qui sait ? – l’idée de revendiquer un audiovisuel public démocratisé et véridique qui soit enfin soustrait au duopole des oligarques du privé et d’une propagande d’Etat aussi doucereuse qu’omniprésente !

Floréal, le 1er/04/2015

Pétition

Halte à la fascisation en Ukraine

Halte à la marche à la 3ème guerre mondiale

pour signer la pétition

cliquer ici

140812-CISC-copie-1

Billets

A lire ....

150406_ic-155-avril2015-copie-1.jpg

Initiative Communiste n°155 (Avril 2015)

Pour recevoir ce numéro ou vous abonner

Contactez le journal -Initiative Communiste

BP 30111-62802 LIEVIN

ou adressez-vous à un militant du PRCF
 

 

http://services.supportduweb.com/cpt_global/88792-20.png

 

A voir et écouter...

Les cons ça ose tout !
L'âge de la retraite
La grève surprise

A voir et écouter

L'Internationale en breton
L'internationale en français
L'affiche rouge-l'armée du crime
Le chant des partisans (Marc Ogeret)
sortir de l'euro.....
Frédéric LORDON-Médiapart
Frédéric LORDON/France-Culturel/ 26-11-2013
Jacques SAPIR-10/12/2013 (blog)
La Guerre Sacrée

Radio Libertaire 89.4

ALR-libertaireSamedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30

Annie Lacroix-Riz , historienne, participera

à l’émission « Chroniques syndicales » 

consacrée au dossier Renault

sur Radio Libertaire

89,4 MHz FM en Ile-de- France

Pour écouter sur internet cliquez ici !