Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 11:24

QUESTIAUX-Gilles.jpgMaintenant que les salafistes se sont rangés du coté de l'OTAN en Libye et en Syrie, peut être que les vérités désagréables expliquées ci-dessous auront un peu plus de chance d'être entendues ... et hommage soit rendu au passage à André Gerin. Le but de cet article était de lui apporter un soutien au moment où il faisait l'objet d'une campagne de dénigrement de la part d'apparatchiks petits et moyens. Plutôt que crier à l'islamophobie dès qu'on s'attaque concrètement à l'obscurantisme en France, il y en a (comme le Diplo) qui feraient mieux de se mobiliser contre les guerres impérialistes qui, justement visent en général des pays musulmans; la Libye, la Syrie, et comme par hasard les pays musulmans laïcs, contre lesquels se donnent la main les Tartuffes médiatiques des deux bords, les BHL et les Ramadan.NDGQ, 19 février 2012

 

 

Le marxisme tend à faire penser que le sentiment religieux à l’avenir continuera de s’effacer, mais ne considère pas la lutte contre les idées religieuses comme une priorité. Constatant ce fait certains communistes s’opposent avec force (voire avec virulence) à toute critique des manifestations religieuses intégristes actuelles, y compris dans leurs aspects les plus contestables, et à toute action en particulier contre un intégrisme actuellement dynamique, l’intégrisme islamique.

 

Je pense  (s'ils sont de bonne foi, ce qui n'est pas toujours le cas) qu’ils se trompent, car le débat n’est pas un débat culturel mais un débat bien concret : contribuons-nous davantage, ici en France, en 2010, à l’union du prolétariat en tolérant, en ne combattant pas l’intégrisme? ou au contraire en démasquant ce nouveau courant idéologique contre-révolutionnaire et réactionnaire, parfois même fascisant ?

 

Il s’agit d’une question objective, où les statistiques ont leur mot à dire. Supposons que le prolétariat en France soit constitué seulement des ouvriers, employés, et leurs familles, et des retraités de ces deux groupes : en relèveraient 50% des Français soient 32 millions de personnes. En France, les musulmans d’origine, d’après le décompte généreux du journal officiel de tous les communautarismes « le Monde » sont 6 millions. En supposant comme le fait allégrement la gauche bourgeoise et post-moderniste qui conserve les préjugés colonialistes en croyant les renverser, qu’ils soient tous croyants, tous intégristes, et tous prolétaires (supposition triplement absurde qui n’a que le but de fixer un maximum), il y aurait six millions de prolétaires en France reconnaissant de notre tolérance envers les "burqas", à supposer bien sûr qu'ils lisent l'Humanité. Donc au maximum des maximums environ 18% de prolétaires français seraient agréablement impressionnés par le discours postcommuniste burqacompatible des refondateurs, et d’une grande partie du groupe dirigeant, mais aussi des éléments les moins lucides de l’opposition « lutte des classes » du PCF.

 

Restent les 82% du total des prolétaires que le parti a historiquement vocation à organiser qui ne sont nullement impressionnés par tant de grandeur d’âme. Ils sont bien plutôt contrariés par la position (ou l’absence de position) du parti, car même s’ils ne sont pas toujours à la pointe des modes idéologiques, ils pensent en général que les femmes, les juifs et les homosexuels ont les mêmes droits que les autres, la Libération et Mai 68 étant passés par là. C'est à dire radicalement le contraire du consensus des milieux intégristes qu'il s'agirait de flatter.

 

Le prolétariat français a absorbé des foules d’immigrants depuis deux siècles, et il continuera certainement à le faire. Mais cette insertion n’a pu se réaliser que par l’adoption par les prolétaires immigrés des usages culturels majoritaires. Bref les 18% s’adaptent aux 82% et non l’inverse. Et c’est toujours ainsi, dans tous les pays d’immigration, et ça va continuer. Et les cris d'effroi de la petite bourgeoisie gauchiste n'y changeront rien. Et pourquoi donc en serait-il autrement d’ailleurs ? Et la part réelle des prolétaires en France qui sont intégristes et musulmans est plutôt proche de 1% que de 18%. Spéculer que cette minorité de la minorité, qui plus est munie d’une idéologie anticommuniste, va faire la révolution, c’est complètement idiot.

 

Toutes les autres considérations mises à part l’intégrisme ne doit pas être favorisé, même indirectement, par les communistes : ses partisans travaillent très consciemment, tout comme le FN,  à diviser le prolétariat. Il retarde le processus de réunification culturelle au sein d’une même nation, toujours à recommencer face au travail de sape de la bourgeoisie, qui est nécessaire pour que le prolétariat puisse mener des luttes victorieuses et conquérir des positions politiques. Et l’intégrisme musulman, le plus dynamique, renforce dans la société, par réaction dialectique, les autres intégrismes, catholique, juif, évangélistes, et d’abord dans le prolétariat.  Lutter contre l’intégrisme est une tâche nécessaire pour les communistes qui sont sur des positions de classe, des positions concrètes, et non de simples adeptes du bavardage pseudo-révolutionnaire.

 

Par contre lutter contre les camarades qui luttent contre l’intégrisme relève de l’ignorance, de l’aveuglement, ou de dérisoires prétentions à l’hégémonie.

 

 

 

Gilles QUESTIAUX, 20 janvier 2010

 

PS : l'objectif de cet article est de démontrer l'absurdité des arguments des communistes qui croient qu'il faut tolérer l'intégrisme et ses manifestations par dialectique. Il ne récapitule pas toutes les raisons qui existent de s'opposer à l'idéologue des salafistes, des Frères Musulmans, qu'il s'agit de mouvements antisémites, homophobes, et antiféministes (et même carrément anti-femmes). L'intégrisme est contestable sur le plan éthique le plus élémentaire et ceux qui s'y associent tombent dans le mépris public (où certains aiment à se rouler en poussant des cris joyeux). C'est embêtant pour ceux qui se donnent pour vocation d'organiser le prolétariat, parce que le prolétariat, contrairement à la petite bourgeoisie conserve une éthique. Enfin la dialectique des camarades "tolérants" de la burqa manque deux fois son but : non seulement ils ont les mains sales, mais ils n'ont pas de mains.

 

source: Réveil communiste

19/02/2012

Partager cet article

Repost 0
Publié par L'Hermine Rouge - dans M.C.F.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Hermine Rouge
  •  L'Hermine Rouge
  • : blog franchement communiste
  • Contact

Pétitions

Recherche

BILLET ROUGE

La grève qui nous sèvre!

par Floréal

150406-radio-france-en-greve-

 

...à propos des bénéfices secondaires de la grève à Radio-France

Dans Télérama, des lecteurs branchés s’affrontent à fleurets mouchetés (comme il sied dans l’hebdo culturel de l’élite) à propos de la grève dure à Radio-France: si les uns déplorent à mots couverts que la grève les prive inhumainement de leur lot quotidien de boboïsme branché, d’autres, un peu plus à gauche, appuient mollement la grève : ne vise-t-elle pas à défendre ce cher « service public » sans lequel, de leur propre aveu, certains « Téléramistes » ne supporteraient plus le dur fardeau d’exister ?

Quant à nous, bourricots de bolcheviks obtus que nous sommes, nous soutenons sans réserves cette grève. Et cela pour de tout autres raisons que l’élite téléramiste :

  • la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF.
  • La seconde raison est que cela fait un bien énorme au moral que de savoir que chaque jour que le Bon Dieu fait, des millions de braves gens qui se croient « de gôôôche », ne recevront pas leur injection matutinale de social-libéralisme, d’anticommunisme secondaire et d’’euro-atlantisme « humanitaire » administrée par MM. « Pat Co » et B. Guetta, ; grâce à ces irresponsables de grévistes, les intoxiqués de Patricia Clark et de ses « kids » seront frustrés de leur dose quotidienne de frenglish (dans l’émission « Come on ! » rebaptisée « Alive »). En vérité, ce SEVRAGE idéologique de masse est presque aussi salutaire que celui qu’a subi naguère notre pays tout entier quand la grève ouvrière de mai 68 eut « coupé le jus » (et le micro !) aux anticommunistes professionnels de feue l’ORTF !

Pourtant notre bonheur reste incomplet : car pendant que les euro-prédicateurs de Radio-bobo sont réduits au silence, les Radio-beaux-beaufs du privé continuent d’occuper le « temps de cerveau disponible » : entre deux pubs assourdissantes, RTL, Europe 1, RMC, ont tout loisir pour marteler leurs propos antisyndicaux, pour poursuivre leur ramdam anti-fonctionnaires et pour organiser leur promo même plus larvée du FN et de Sarkozy (cherchez la différence !). Se déverse ainsi à plein jet sur le tamtam permanent du MEDEF et de la droite contre les acquis sociaux, les « assistés » (sic) et le code-du-travail-d’où-nous-vient-tout-le-mal ;  sans oublier bien sûr  l’éloge permanent des « States », la célébration émue de la « Belle-Europe-que-v’là », la diabolisation incessante des « ennemis-de-l’Occident » (Russes, Cubains, Coréens, cocos, « islamistes », grévistes de tous poils, etc.), l’éternelle question posée à tout bout de champ par le « journaliste » de service : « mais-que-font-nos-voisins-anglo-saxons-à-ce-sujet ? », l’allégeance obsédante à Frau Merkel, le tout sur fond de bain linguistique anglo-américain…

 

Alors s’il vous plait, travailleurs des radios privés, mettez-vous vite en grève aussi : pas seulement pour soutenir vos vaillants camarades du public (ça s’appelle la solidarité de classe), mais pour faire pleuvoir sur toute la France un bienfaisant mutisme réparateur.  Vite, vite, croisez-vous les bras aussi et rendez ainsi aux citoyens le plaisir de penser par eux-mêmes. Ils auront peut-être alors – qui sait ? – l’idée de revendiquer un audiovisuel public démocratisé et véridique qui soit enfin soustrait au duopole des oligarques du privé et d’une propagande d’Etat aussi doucereuse qu’omniprésente !

Floréal, le 1er/04/2015

Pétition

Halte à la fascisation en Ukraine

Halte à la marche à la 3ème guerre mondiale

pour signer la pétition

cliquer ici

140812-CISC-copie-1

Billets

A lire ....

150406_ic-155-avril2015-copie-1.jpg

Initiative Communiste n°155 (Avril 2015)

Pour recevoir ce numéro ou vous abonner

Contactez le journal -Initiative Communiste

BP 30111-62802 LIEVIN

ou adressez-vous à un militant du PRCF
 

 

http://services.supportduweb.com/cpt_global/88792-20.png

 

A voir et écouter...

Les cons ça ose tout !
L'âge de la retraite
La grève surprise

A voir et écouter

L'Internationale en breton
L'internationale en français
L'affiche rouge-l'armée du crime
Le chant des partisans (Marc Ogeret)
sortir de l'euro.....
Frédéric LORDON-Médiapart
Frédéric LORDON/France-Culturel/ 26-11-2013
Jacques SAPIR-10/12/2013 (blog)
La Guerre Sacrée

Radio Libertaire 89.4

ALR-libertaireSamedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30

Annie Lacroix-Riz , historienne, participera

à l’émission « Chroniques syndicales » 

consacrée au dossier Renault

sur Radio Libertaire

89,4 MHz FM en Ile-de- France

Pour écouter sur internet cliquez ici !