Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 16:43

 

140831-ecole.jpg

          Une école !

 

 

C’est Romain Rolland (29 janvier 1866-30 décembre 1944) fut un intellectuel capital du siècle passé qui prononça ces mots dans une lettre célèbre Cet intellectuel « au-dessus de la mêlée » adressa cette lettre mémorable à un partisan d’Hitler en 1933,  c’était une véritable profession de foi antifasciste qui concernait l’injuste traitement des juifs dans l’Allemagne nazie.


"Je professe mon aversion et mon dégoût pour tout racisme. C’est, à l’heure présente de l’humanité, une bêtise et un crime. 

Sans discuter ici le concept absurde et illusoire de races, qui n’existe plus aujourd’hui à l’état pur, que dans de toutes petites minorités isolées et arriérées, car elles sont coupées du courant de la vie universelle, – toute la civilisation d’aujourd’hui est faite des efforts et des conquêtes associés de tous les peuples, de toutes les races, qui s’interpénètrent. Il est insane et dérisoire de prétendre faire le tri. Il l’est, particulièrement en ce qui concerne la race, ou, plus exactement, les races juives : (car il y en a, pour le moins, trois ou quatre, différentes). Elles sont devenues un élément intégrant de l’intelligence et de la richesse Européenne. Que serait votre Goethe sans Spinoza ? Et ce Einstein, que votre Gœring se donne le ridicule imbécile de dénigrer, du haut de sa brutalité, vous doutez-vous qu’il tient dans la science et la pensée humaine d’aujourd’hui la place d’un Newton, au XVIIIe siècle ?"

Il aurait du ajouter que tous les juifs ne sont ni Spinoza, ni Einstein, d’ailleurs la première chose que font ce genre de génies c’est de fuir la synagogue sans être tenté par aucune conversion.  Ceux qui se sont hasardés à chercher le gène du génie juif n’ont trouvé que maladies rares par consanguinité avec une propension au crétinisme dans certains cas. Et il semble que les cousins palestiniens soit affligés eux aussi de maladies rares pour les mêmes raisons, d’où j’en retire l’idée qu’il serait temps de se mélanger. Qu’un peuple n’est pas une race, un produit génétiquement pur, mais une construction historique, avec une forte dimension culturelle, une richesse pour l’humanité. Romain Rolland ne pouvait pas non plus prévoir que l’antisémitisme du nazisme, passant du fait religieux au politique, serait peu à peu le modèle de toutes les transmutations des antagonismes de classe en parodie raciale, celles dont le  but est la guerre pour les profits, pour que tout reste en état fusse dans les ruines.et les corps étendus dans les rues. ,Pour ne pas mettre en cause les rapports d’exploitation et de domination, une technique des pouvoirs pratiquée par tous envers tous, y compris de la part des juifs rescapés envers ceux qui n’y étaient pour rien, et de ces derniers envers d’autres, une chaine sans fin, une pyramide qui double celle des profits, la même escroquerie…


Que les mots plein d’élégance et de hauteur de Romain Rolland  disent ce que j’éprouve aujourd’hui quand je me sens assaillie de tous les côtés à la fois par la barbarie, les monstres de la raison qui prolifèrent. Une fois encore la peine et la colère des êtres humains va être utilisé comme un prétexte racial avec ses boucs émissaires et ses pseudos héros. .Les latrines que sont internet reflètent cet esprit qui n’est plus public que comme on disait d’une pauvre créature jadis qu’elle était une fille publique, offerte à tous et destinée à être rongée par la syphilis, un mal  qui laisse hébété qui en est affligé. A lire certains qui se croient quelques parenté avec mes opinions, le haut le cœur me soulève, quelque chose de délétère entre le mépris et la tristesse de n’y rien pouvoir faire.


La rumeur imbécile se substitue à l’analyse et à la recherche de la justice. Hier quelqu’un croyant combattre selon mes propres vue pour la paix,  m’a demandé ce que je pensais d’un rumeur attribué à un oligarque ukrainien, par parenthèse une véritable horreur comme la période les engendre à profusion, auquel on attribuait successivement le souhait de faire sauter un barrage face à l’avancée des partisans et pour faire bonne mesure une explosion nucléaire… il y a comme cela des thèmes récurrent quand on balbutie  dans la tentative de convaincre, on voit surgir la dénonciation du trafic d’organe également… Toujours sans la moindre preuve;.;  je lui ai demandé si elle était sûre de son information. Elle m’a dit que non, que la source en était plus que contestable mais il fallait bien secouer l’inertie générale. Je comprenais si bien la manière dont la propagande ridicule de l’OTAN et de la presse occidentale, l’évocation des invasions et des armes de destruction massive, l’omerta sur les massacres,  l’étouffaient, le cœur lui manquait devant ce mensonge érigé en raison d’Etat, en bouclier d’une classe capitaliste…  Elle cherchait à leur opposer une résistance, désespérément avec courage, mais elle ne voyait pas qu’elle détruisait les capacités de la raison de la même manière.  Comment pouvait-elle penser que le mensonge, les montages, les photos truquées, l’indignation prostituée pouvait-elle engendrer une lutte digne de ce nom? Et bien voyez-vous j’ai le sentiment que cette manière d’agir s’étend à tous nos combats. Faute d’avoir la force de s’attaquer à l’impérialisme des Etats-Unis, à sa nature de classe mondialisé, il est tellement mieux de circonscrire cette colère à son chien, Israël. Faute d’attaquer les Etats-Unis, l’Europe que l’on tente de rallier, il est tellement plus facile d’adopter la stratégie du Front national et s’attaquer au nom de la race blanche aux hordes islamiques qui nous menaceraient, ça c’est ce que l’on trouve au titre de la défense des massacrés du Donbass dans l’immonde Voix de la Russie et des sites fascistes qui paradoxalement se nourrissent du combat antifasciste  du Donbass, le dévoient pour mieux nourrir la bête immonde qui dévore la France.


Je n’ai pas une sympathie particulière pour le système social qui prévaut actuellement en Russie, il est à peine meilleur que celui qui déchire l’Ukraine, équivalent au notre, mais par moment l’intelligence apporte une sorte d’apaisement, calme les blessures à vif, comme lire ou écouter de la musique, contempler la beauté, et les discours de Poutine et Lavrov, sont à ce titre appréciables… Ils s’appuient sur des faits, un raisonnement, c’est peu mais dans le drame qui est le notre, dans le ridicule que nos politiciens, nos élites offrent à la planète, on se raccroche à l’idée que peut-être l’intelligence limitera les dégâts dans ce monde d’une cruauté impuissante et perverse… qui cherche le suicide de l’espèce.


Il n’est pas un combat dans mon pays qui ne soit la proie de cette vérole. De temps en temps quelqu’un qui s’est compromis longtemps dans la diffusion de l’épidémie produit un article dans lequel il dénonce Soral et Dieudonné, la nouvelle butte témoin de l’ignominie, le repoussoir et l’éclaireur de notre bal des ardents vers le fascisme ordinaire… Mais non je ne suis pas fasciste je n’ai rien à voir avec ces gens-là mais il faut bien songer à de nouvelles alliances, le PS étant le vrai fascisme… Toujours ces alliances de sommet entre gens épris du pouvoir fut-il celui d’un webmaster surveillant la courbe d’audience de son site… le taux d’écoute de son groupuscule… Et pendant ce temps là un peuple à la base à l’abandon … Que faire pour lui donner envie de s’impliquer quand votre propre engagement s’épuise faute de perspective?


C’est pourquoi pour reprendre une autre expression de Romain Rolland, j’ai parfois le désir de l’exil dans une neutralité s’il en existe, "Au-dessus de la mêlée".  Il est vain de lutter en ce temps où celui ou celle qui refuse ces dévoiements est si aisément accusée de déserter le combat, il ou elle est seul, irrémédiablement seul. Oui l’antisémitisme, ce socialisme des imbéciles est en train de renaître, mais il n’est rien à côté de cette haine de plus pauvre que soi qui est l’anti-islamisme. Il est la nouvelle plaie qui afflige mon pays, des brutes imbéciles au cerveau étroit s’imaginent attaquée par des hordes musulmanes et épuisée en même temps par la suprématie juive. Je ne puis supporter cela Tout cela est criminel et stupide. Pourquoi faut-il que la France, ma France, soit la proie d’une telle lèpre?


Dans le fond je n’en sais rien, je n’en ai que l’écume. Ce matin un sondage, un de plus: 75% des Français ont mauvaise opinion du PS et 74% du front national, premièrement Est-ce que cela veut dire que les 25% restant qui ne doivent pas être les mêmes ont une bonne opinion des deux partis? Ou Est-ce qu’il y a les 10% de sans opinion? Est-ce que les trois quart d’opinion défavorables face au PS et au FN, auraient par hasard une opinion favorable de l’UMP dont le spectacle est tout aussi affligeant? Du Front de gauche? Otez moi d’un doute : Est-ce qu’on a vraiment les dirigeants que l’on mérite?


Alors oui ma fascine l’illusion de cette petite insurrection dans le Donbass, partie sans arme , sans organisation, avec la conviction que cela ne pouvait pas durer…Ce que j’aime chez eux c’est leur manière d’affirmer que la guerre n’est pas leur objectif, qu’ils voudraient bien avoir le temps d’inventer une république dont l’exemplarité gagnerait le monde et qui si elle est russe dans son esprit, l’est pour faire leur place à tous les autres peuples. lisez leur manifeste, les récits de leurs combattants… Aucun amour de la guerre, il faut la faire, ils ne l’ont pas cherchée, elle leur est tombée dessus. lisez ce témoignage d’un de ces résistants, son calme, sa lucidité, son absence de forfanterie, son humanisme presque comme leur manifeste.

http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/30/alexei-mozgovoi-liberte-et-conscience-ce-sera-la-nouvellerussie/


 J’ai vu dans notre voyage en Crimée, ces gens, cette calme lucidité sans haine, avec une sorte de compassion pour leurs adversaires et j’ai apprécié.  Pourquoi faut-il que la France, mon malheureux pays, celui pourtant de la Commune et des luttes des classes, soit désormais incapable d’entendre cela et le salisse.


Ce blog est un espace privilégié avec quelques amis partageant des valeurs, une espérance… mais combien de gens je suis obligée d’écarter, de phrases qui rayent comme la craie sur le tableau noir pour laisser entrevoir ce que nous sommes en train de croire combattre.


La suspicion se glisse en moi, je ne vous crois plus, je ne crois pas en votre amour pour le peuple Palestinien, vous qui êtes incapables de vous intéresser à un autre génocide incalculable qui a lieu en Ukraine et qui porte la plus terrible des guerres, à la fois civile et nucléaire… l’image peut-être de notre siècle, la guerre civile cette haine si violente qu’elle pousse à se déchirer en lambeaux entre voisins , amis parents sans limite dans l’atrocité et celle nucléaire, froide, insensé cette mort à distance de l’humanité. Non je ne vous crois pas dans votre amour des palestiniens, vous n’êtes plus à mes yeux dans votre immense majorité que capables de haines, de sordides calculs sur l’exploitation des pulsions. Vous haïssez ce que vous croyez être l’esprit de supériorité des uns mais tout dans ce que sont les autres vous répugne… Je vous lis, je vous entends et vous m"effrayez.


Danielle Bleitrach

 

source:http://histoireetsociete.wordpress.com [31/08/2014]

Partager cet article

Repost 0
Publié par L'Hermine Rouge - dans M.C.F.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L'Hermine Rouge
  •  L'Hermine Rouge
  • : blog franchement communiste
  • Contact

Pétitions

Recherche

BILLET ROUGE

La grève qui nous sèvre!

par Floréal

150406-radio-france-en-greve-

 

...à propos des bénéfices secondaires de la grève à Radio-France

Dans Télérama, des lecteurs branchés s’affrontent à fleurets mouchetés (comme il sied dans l’hebdo culturel de l’élite) à propos de la grève dure à Radio-France: si les uns déplorent à mots couverts que la grève les prive inhumainement de leur lot quotidien de boboïsme branché, d’autres, un peu plus à gauche, appuient mollement la grève : ne vise-t-elle pas à défendre ce cher « service public » sans lequel, de leur propre aveu, certains « Téléramistes » ne supporteraient plus le dur fardeau d’exister ?

Quant à nous, bourricots de bolcheviks obtus que nous sommes, nous soutenons sans réserves cette grève. Et cela pour de tout autres raisons que l’élite téléramiste :

  • la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF.
  • La seconde raison est que cela fait un bien énorme au moral que de savoir que chaque jour que le Bon Dieu fait, des millions de braves gens qui se croient « de gôôôche », ne recevront pas leur injection matutinale de social-libéralisme, d’anticommunisme secondaire et d’’euro-atlantisme « humanitaire » administrée par MM. « Pat Co » et B. Guetta, ; grâce à ces irresponsables de grévistes, les intoxiqués de Patricia Clark et de ses « kids » seront frustrés de leur dose quotidienne de frenglish (dans l’émission « Come on ! » rebaptisée « Alive »). En vérité, ce SEVRAGE idéologique de masse est presque aussi salutaire que celui qu’a subi naguère notre pays tout entier quand la grève ouvrière de mai 68 eut « coupé le jus » (et le micro !) aux anticommunistes professionnels de feue l’ORTF !

Pourtant notre bonheur reste incomplet : car pendant que les euro-prédicateurs de Radio-bobo sont réduits au silence, les Radio-beaux-beaufs du privé continuent d’occuper le « temps de cerveau disponible » : entre deux pubs assourdissantes, RTL, Europe 1, RMC, ont tout loisir pour marteler leurs propos antisyndicaux, pour poursuivre leur ramdam anti-fonctionnaires et pour organiser leur promo même plus larvée du FN et de Sarkozy (cherchez la différence !). Se déverse ainsi à plein jet sur le tamtam permanent du MEDEF et de la droite contre les acquis sociaux, les « assistés » (sic) et le code-du-travail-d’où-nous-vient-tout-le-mal ;  sans oublier bien sûr  l’éloge permanent des « States », la célébration émue de la « Belle-Europe-que-v’là », la diabolisation incessante des « ennemis-de-l’Occident » (Russes, Cubains, Coréens, cocos, « islamistes », grévistes de tous poils, etc.), l’éternelle question posée à tout bout de champ par le « journaliste » de service : « mais-que-font-nos-voisins-anglo-saxons-à-ce-sujet ? », l’allégeance obsédante à Frau Merkel, le tout sur fond de bain linguistique anglo-américain…

 

Alors s’il vous plait, travailleurs des radios privés, mettez-vous vite en grève aussi : pas seulement pour soutenir vos vaillants camarades du public (ça s’appelle la solidarité de classe), mais pour faire pleuvoir sur toute la France un bienfaisant mutisme réparateur.  Vite, vite, croisez-vous les bras aussi et rendez ainsi aux citoyens le plaisir de penser par eux-mêmes. Ils auront peut-être alors – qui sait ? – l’idée de revendiquer un audiovisuel public démocratisé et véridique qui soit enfin soustrait au duopole des oligarques du privé et d’une propagande d’Etat aussi doucereuse qu’omniprésente !

Floréal, le 1er/04/2015

Pétition

Halte à la fascisation en Ukraine

Halte à la marche à la 3ème guerre mondiale

pour signer la pétition

cliquer ici

140812-CISC-copie-1

Billets

A lire ....

150406_ic-155-avril2015-copie-1.jpg

Initiative Communiste n°155 (Avril 2015)

Pour recevoir ce numéro ou vous abonner

Contactez le journal -Initiative Communiste

BP 30111-62802 LIEVIN

ou adressez-vous à un militant du PRCF
 

 

http://services.supportduweb.com/cpt_global/88792-20.png

 

A voir et écouter...

Les cons ça ose tout !
L'âge de la retraite
La grève surprise

A voir et écouter

L'Internationale en breton
L'internationale en français
L'affiche rouge-l'armée du crime
Le chant des partisans (Marc Ogeret)
sortir de l'euro.....
Frédéric LORDON-Médiapart
Frédéric LORDON/France-Culturel/ 26-11-2013
Jacques SAPIR-10/12/2013 (blog)
La Guerre Sacrée

Radio Libertaire 89.4

ALR-libertaireSamedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30

Annie Lacroix-Riz , historienne, participera

à l’émission « Chroniques syndicales » 

consacrée au dossier Renault

sur Radio Libertaire

89,4 MHz FM en Ile-de- France

Pour écouter sur internet cliquez ici !